J+1 – Vendredi 18 février par Barbouille

San Sebastian – Madrid

Cher journal,

En réservant une chambre dans cette auberge de jeunesse, Sonia et Olivia ne s’attendaient pas à découvrir une aussi belle ville! Donc, on se reveille une heure plus tôt pour visiter un peu, et découvrir des plages splendides, une ville super authentique, et des batiments magnifiques!

Elles sont déçues de devoir repartir aussi vite. Mais promis, elles reviendront, et en 4L! Car en Espagne, les 4L sont déjà des stars. Comme peuvent en témoigner les responsables de la station service de San Sebastian, qui nous ont montré une pleine page dans le journal local sur le 4L Trophy!

Nous passons par Vitoria Gasteiz, Burgos, et nous découvrons sur les autoroutes les célèbres taureaux noirs, l’un des symboles de l’Espagne !

Traverser les montagnes espagnoles  avec la Renault R4 a été très drôle! Dans les descentes, comme avec une bicyclette, elles essaient de prendre un maximum de vitesse, roulant à 130km/h et doublant des Mercedes et des Jeeps, pour avoir de l’élan.

Tandis que sur la montée, le compteur kilométrique redescend à 80km/h, et elles doivent laisser les camions les doubler! Et vu comment les conducteurs nous regardaient (il y en a même un qui nous a filmé), ça devait être vraiment drôle à voir!

Mais je n’aurais jamais cru que je m’amuserais autant, dans une 4L et sans musique (ah, oui car le lecteur radio ne fonctionnait plus 😦 ). Les filles se relayent au volant, et passent le trajet à parler de théories fantasques, à chanter les musiques de Walt Disney, et à se goinfrer de biscuit!

 

Donc, c’est dans la bonne humeur (et dans les embouteillages) que nous arrivons à Madrid (par la M-30) vers 18h, où vit Olivia (en échange ERASMUS).

Ses collocs font la découverte de la 4L dont Olivia leur a rabâché les oreilles pendant 4 mois! Et elle fait l’unanimité! (je fais également l’unanimité, mais ça personne n’en doutait une seconde!)!

Dîner à la bonne franquette (baguette, fromage et saucisson) même si le pain était mou, le saucisson pas assez sec, et le fromage de chèvre pas frais. Mais ce n’est rien pas rapport à nos pâtes préparées au Maroc. En une semaine nous exploserons tous nos tops 5 des pires repas jamais mangé! Mais je n’en dis pas plus !

Allez au dodo, car demain, direction Algéciras!

Signé : Barbouille 8¤)

 

Publicités
Cet article, publié dans 4LTrophy, Journal du 4L, La Chtite 4L, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s