Tu aurais une petite place dans ton coffre?

Surprise dans ma boite aux lettres aujourd’hui! Un courrier du 4LTrophy, avec un cd comprenant l’ensemble des vidéos du 4L, des photos, et même un diplôme! Mais cette enveloppe contient en fait bien plus : Des souvenirs, des expériences! Des fous rires et des crises de nerfs! Une 4L, deux amies! Et toujours pas assez de points d’exclamations pour exprimer ce qu’on a pu vivre là bas!

Et c’est donc toujours avec un pincement au coeur, que nous voyons l’édition 2012 s’organiser sans nous! Depuis récemment, le teaser et l’affiche 4L Trophy 2012 sont diffusées en boucle sur facebook et sur le site officiel.

Alors, on se demandait si un équipage aurait une petite place dans leur 4L pour nous. On est petites (enfin, presque), plutôt souples (surtout au niveau des doigts) et très discrètes (non, là plus personne nous croit!). Bon vous l’avez compris, même Barbouille est triste que ces co-pilotes ne repartent pas!

En attendant, on souhaite bonne chance et bon courage aux futurs équipages ! C’est rude mais ça en vaut la peine!

PS : Si vous voulez des conseils, n’hésitez pas à nous laisser une adresse mail dans les commentaires de ce message, on se chargera de vous envoyer le mot de passe de la section « Nos Conseils »!

Publié dans Journal du 4L | 1 commentaire

Contrôle technique, l’épreuve de vérité!

Quelle est la pire épreuve de vérité pour une 4L, que son contrôle technique?

Si vous vous en souvenez, nous avions réalisé un contrôle technique chez l’Automobile Club du Nord, non obligatoire, juste avant de partir, avec la présence d’une journaliste radio. A ce moment là, il s’agissait d’un contrôle volontaire, l’occasion de vérifier que nous étions prête à partir et de faire connaitre cette voiture mythique aux auditeurs de France Bleu Nord.

Et si début mai, j’y suis retournée avec le sourire, heureuse de revoir toute une équipe toujours aussi chaleureuse et accueillante, j’étais un peu plus inquiète, pour le contrôle technique, cette fois ci obligatoire.

Avant de m’y présenter, Norauto m’avait corrigé mes défauts de tenue de route (amortisseurs, ect.) et M. Asloun s’était chargé de refaire une beauté (vidange, ect) à notre chère 4L.

Pneumatiques, pollution, amortisseurs, visibilité, les points de contrôles sont nombreux et drastiques. J’ai quand même apprécié de donner un cours de « Renault R4 » au mécanicien qui n’en avait jamais conduit une : « Le levier de vitesse fonctionne comme ça » « Le bouton pour ouvrir le capot est ici » « Pour ouvrir la portière c’est là » 🙂 »

Alors le verdict final? Ok sans contre visite! « Ouff! » Cette 4L est solide, car après un 4LTrophy sans le moindre pépin, elle nous démontre que c’est encore une jeune donzelle! Il est sûr qu’un essuie glace est à remplacer, un phare est à réajuster, et qu’il faut continuer à la protéger de la pluie pour la rouille, mais à part cela, elle roule du tonnerre!

Publié dans Journal du 4L | Laisser un commentaire

Quand notre 4L ressemblait à un trampoline

« Attentionnnn, bosse! »
« Trouuuu, ahhhhhh!!! »
« Sable, fonnnnceee!! »

Après des kms de pistes, et des milliers de secousses, notre 4L ressemblait un peu à un trampoline. La raison? Nos amortisseurs avaient en effet décidé qu’ils avaient donné le meilleur d’eux même, et qu’il était temps de tirer leurs révérences après ce 4L trophy.

Et même si sur nos magnifiques autoroutes françaises, à notre retour du Maroc, une faiblesse des amortisseurs n’avait pas été problématique, en ville, la tenue de route était désastreuse, obligeant Barbouille à s’accrocher au tableau de bord à chaque virage.

Mais pour remédier à cela, nous pouvions compter sur notre super sponsor Norauto Villeneuve d’Ascq!

Première phase, un diagnostic tenue de route de notre Chtite 4L. Ce diagnostic est gratuit chez Norauto Villeneuve d’Ascq, et comprend 25 points de contrôle tels que l’état des pneus, des amortisseurs, la géométrie, ect.

A la suite de ce diagnostic, Norauto nous a remplacé les amortisseurs arrières. Avec l’équilibrage des pneus, et la correction d’un défaut de parallélisme, en reprenant ma 4L, j’ai eu l’impression de rouler sur du velours 🙂 (ça reste une 4L!!)

La 4L est à nouveau prête à affronter les pistes, et à engloutir les kms! Merci Norauto!

Publié dans Journal du 4L, Nos Sponsors | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Côté Auto – Le Magazine National des Automobilistes

Une pleine page au coeur du magazine Côté Auto, du mois de mars (n°85), sur notre partenariat avec l’Automobile Club du Nord.

 

J’en profite pour vous annoncer que l’Automobile Club du Nord a lancé son nouveau site internet : http://www.autoclubnord.com/ à découvrir d’urgence!

Publié dans Journal du 4L | Laisser un commentaire

Le Chti fait son cinéma Sous Les Projecteurs du 4L

Samedi 26 et dimanche 27 mars a eu lieu la distribution du guide préféré des lillois : Le Chti! Tout le weekend, sur la place de la République, le Chti a fait son cinéma, animé par une équipe ultra motivée!

La Chtite 4L en a fait de même. Exhibée sur la place de la République, elle a attiré tous les regards! Les lillois aussi bien que les touristes de passage (beaucoup d’anglais, d’espagnols, et de roumains) n’ont eu d’yeux que pour elle. D’ailleurs, n’hésitez pas à publier vos photos de Chtite 4L, sur notre page facebook!

Sous un temps plus clément ce dimanche que le samedi, Sonia a arpenté les rues lilloises au volant de la Chtite. Accompagnée de Guillaume, elle a distribué des dizaines d’exemplaires du Chti, de Wazemmes à la Grande Place de Lille.

Notre mascotte Barbouille leur a porté chance, car les gens ont été généreux. Car n’oublions pas que le petit guide du Chti est gratuit, aussi les dons reçus seront-ils reversés à l’association « Noël Heureux Avec Eux », grande cause 2011.

En fin d’après-midi, retour place de la République. Le temps de récupérer des chtis supplémentaires pour nos sponsors, c’est déjà fini! Entre les concerts et les animations, la sortie du guide a été un vrai succès!

Quant à notre aventure au côté du Chti 2011, elle fut extraordianaire et très enrichissante pour chacune des 2 parties. Nous espérons que d’autres Chtites 4L apparaîtront pour l’édition 2012 du 4L Trophy!

Plus de photos des journées de distribution seront bientôt disponibles sur le site internet du Chti: www.lechti.com !

Publié dans Journal du 4L | Tagué , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

L’affiche officielle du Chti 2011!

Publié dans Journal du 4L | Laisser un commentaire

La suite du journal de Barbouille très bientôt (c’est promis)

Car Barbouille a un emploi du temps très chargé ces dernières semaines (rendre les enfants de la terre plus heureux, faire sourire les grincheux, aider Olivia et Sonia à trouver chacune le stage de leur rêve…), il s’excuse de ne pouvoir vous livrer tout de suite, tout le compte rendu du 4L!

Mais promis, dès qu’il a une minute à lui, il s’y remet!

Publié dans Journal du 4L | Laisser un commentaire

J+5 – Mardi 22 février par Barbouille

Errachidia – Merzouga

Cher journal,

Aujourd’hui, les filles se sont réveillées vers 7h30 (cela faisait bien une semaine qu’elles ne s’étaient pas permis une telle grasse matinée!). Elles ont pris gaiement leur petit dej’ même si les biscuits avalés dégageait de drôles effluves d’essence avec un goût se rapprochant de jour en jour à celui du sable. Miam!

Après avoir émergé, elles font un brin de toilette munies de lingettes pour bébés. Pour les cheveux, mieux vaut oublier. Coiffer cette masse grise qui s’est transformée en dreads relèverait du miracle! Bref, vous l’aurez compris, le 4L, c’est pas le club Med!

Non, le 4L c’est un raid humanitaire avant tout! Et d’ailleurs, aujourd’hui c’est le départ direction Merzouga, où aura lieu le dépôt du matériel scolaire que nous acheminons! Donc, trêve de bavardages, car le départ est imminent! Et Jean-Jacques nous a prévenu qu’avant d’arriver, nous devrions franchir quelques dunes, donc ensablage en vue!

Sur le parcours, nous longeons sur plus de 50 km, une magnifique palmeraie! Et nous rencontrons également, les premiers chameaux noirs.

Mais à force de trainer et de prendre pleins de photos, nous arrivons en retard au check-point pour le passage des dunes. En effet, il y a déjà deux heures de queue pour faire le circuit! Cela nous apprendra! En lieu et place nous devons passer par notre premier bac à sable! Et vu comment les garçons accourent pour nous aider lorsque nous avons été ensablés, nous n’avons plus d’inquiétudes à nous faire pour la suite! Mais, après avoir mis deux heures pour traverser les 500 mètres de sable, les filles sont soulagées d’être sorties de là!

Arrivée à Merzouga, nous déposons enfin nos fournitures scolaires. Pour rappel, nous avions pris avec nous 6 cartables remplis de fournitures, deux écrans d’ordinateurs et deux sacs de vêtements. On apprendra plus tard, qu’un nouveau record a été établi avec plus de 82 tonnes de matériel apporté pour cette nouvelle édition du 4L Trophy!

On gardera en tête indéfiniment, la chanson « enfants de Merzouga », et les larmes de la présidente d’Enfants du Désert lorsqu’elle nous a dit merci. A peine la cérémonie terminée, nous sommes accostés par des journalistes de 2M (la chaîne nationale marocaine!). Ce n’est pas toutes les 4L, qui ont à leur bord un équipage franco-tunisien! Donc après quelques mots échangés par Sonia en arabe, ils mettent leurs caméra à l’épaule, et l’enregistrent à côté de la chtite 4L sur cette aventure hors du commun.

Et le pompon sur la pomponette de cette journée? La douche, chaude, bien méritée et salvatrice! Mais à peine revêtues de vêtements propres (un luxe!) les filles veulent aller draguer les garçons qui les ont secourus du bac à sable. Donc, c’est fini pour aujourd’hui. Le reste des aventures, c’est demain!

Signé : Barbouille Katrel 8¤)

Publié dans Journal du 4L | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

J+4 – Lundi 21 février par Barbouille

Enjil-Errachidia

Cher journal,

J’ai FRRRROIIIIIIIDDDD!!!!! De toute ma courte vie, je n’ai jamais eu si froid ! Gants, écharpe, doudoune, rien n’y fait, la température ressentie cette nuit, à cause d’un vent glacial, est proche du -10°!! Tellement froid, que l’ambiance du petit déjeuner dans la tente est rythmée par les claquages de dents de Sonia, et que seule la perspective d’un thé chaud pourra faire sortir Olivia de son sac de couchage!

Comme au ralenti, elles rangent tente et piquets. Les sacs de couchage, en revanche, resteront encore un moment sur leurs genoux dans la voiture. Mais la course va débuter, et nous devons impérativement pointés à 6h30 au départ, pour ne pas être pénalisés! Donc, niveau d’huile vérifié, road-book en place, bouteilles d’eau récupérées, musique branchée, nous sommes partis.

Si au départ le road book n’est pas très utile, les 4L se suivant à la queue leu leu, cela changera dès l’arrivée sur les pistes!

200km plus tard, à l’arrivée sur les pistes, la conduite devient une autre tasse de thé! Nous n’enclencherons plus la 3ème avant notre sortie de là, 3h30 plus tard! Poussière, cailloux, chaleur, la 4L souffre mais les filles s’amusent!

Et une première révélation : Olivia s’avère être la vraie pilote du rallye, manoeuvrant à merveille entre les trous et les grosses pierres, tandis que Sonia, le coeur très accroché gère le co-pilotage comme jamais! Pause photo sous un soleil de plomb, mais après les durs moments du réveil c’est un vrai régal! Pas de difficultés particulières pour ce parcours plus initiatique qu’autre chose. Une piste pour comprendre le road-book, découvrir les limites de la 4L, et les techniques de franchissement.

Pour le déjeuner, nous attendrons 14h00, d’être sorti de ces nuages de poussière, et d’avoir trouvé un oued pour nous poser. Les filles découvrent leurs affaires dans le coffre recouvertes de poussière, à l’instar de leurs cheveux et de leur peau. Le pain arôme sable n’est pas du meilleur goût, mais on apprécie le lieu, surtout lorsqu’on sait qu’Olivia devrait être à ce moment dans un amphi d’Econométrie!

Arrivée au bivouac, entouré de belles dunes de sable! Car elles sont parmi les premiers équipages arrivés sur les lieux, les filles peuvent s’installer au meilleur endroit! On se presse de nettoyer le filtre à air, de vérifier l’état de nos pneus et de remplir notre jerrycan, car on veut surtout profiter du lieu!

Une fin d’après midi, qui s’écoule bien trop vite au goût des filles. JT, les conseils pour nos premiers bacs à sable, dîner et feu de camp. Le feu de camp, c’est surtout l’occasion de sympathiser avec d’autres équipages, de se donner des tuyaux et même de trouver un gars assez sympa pour réparer notre allume cigare! Des 4L continuent d’arriver alors que Sonia et Olivia quittent les tentes bédouines et leurs feux de camp vers 23h.

Notre journée aura marché comme sur des roulettes, sans pépin ni fausse note. Espérons que cela dure!

A demain, cher journal!

Signé : Barbouille Katrel 8¤)

Publié dans Journal du 4L | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

J+3 – Dimanche 20 février par Barbouille

Algéciras – Tanger – Enjil

Cher journal,

Première nuit sous une tente et dans un sac de couchage pour les filles. Réveil à 3h30! Sous la pluie! Dans le froid! Pour celles et ceux qui imaginent le 4L Trophy comme deux semaines de vacances, l’image de Sonia et Olivia, les yeux gonflés par le manque de sommeil suffirait à leur apporter la preuve du contraire!

On replit la tente 2sec (en 10 secondes, et de cela elles peuvent être fières!), on grimpe rapidement dans la voiture, et on suit la file de voiture se dirigeant vers le port d’Algéciras. Le départ est prévu à 5h00. Mais les files d’attentes commencent et ne s’arrêteront pas jusqu’à l’arrivée à Tanger.

Après celle de l’embarquement, commencent celles des formalités douanières (pour nos passeports), puis des formalités de police (pour la voiture), et enfin celle du change. En trois heures de traversée, nous n’aurons même pas eu l’occasion de mettre le nez dehors, ou de nous reposer de notre très courte nuit.

Mais on est impatients! Impatients d’arriver au Maroc, de découvrir les paysages, et de commencer la course! Et on est pas les seuls à être impatients! Dans la cale du bateau, l’ensemble des 4L klaxonnent, couinent, bruinent, mugissent! Mais c’est enfin la sortie… Maroc, nous voilà!!!

A partir de maintenant et jusqu’à Enjil, notre bivouac d’arrivée, le Maroc va nous surprendre! Tous les 100/150 km, on découvre de nouveaux paysages, plus incroyables les uns que les autres! Si vous pensiez que le Maroc se résume à quelques dunes de sables dans un paysage rocailleux, vous vous trompez!

De Tanger jusqu’à Kénitra, nous bordons un moment  une mer Méditerranée d’un bleu profond, tout en doublons de nombreuses 4L! Le soleil a fait son apparition, même si les flaques par terre, témoignent que le Maroc n’a pas non plus été épargné par la pluie la veille.

De Kénitra à Meknes, on s’étonne que le Maroc puisse être aussi vert! Des champs, des collines, quelques brebis, c’est d’un bucolique!

Mais bientôt, c’est la neige des hauts plateaux qui nous rattrapent! On remet rapidement vestes et écharpes car il fait vraiment froid!  On apprécie la solitude qui régne sur ces lieux, surtout que nous avons distancé de nombreuses 4L, et que nous roulons seuls au monde!

 

 

Rapidement, nous laissons la neige pour les cailloux. Des paysages infinis, une route au centre et des cailloux! Mais avec les nuages, c’est juste splendide. Une pause, quelques photos, et on repart!

Dans un paysage digne d’un grand western américain, avec canyon et panorama à 360°, nous rejoignons notre bivouac. Le froid et les cailloux ne présagent pas une nuit très douilette, mais les filles sont ravies d’arriver de jour, contrairement à de nombreuses 4L. À peine le temps de s’émerveiller devant le coucher du soleil (je vous promets, je n’exagère pas!), que nous devons aller remplir les jerricans.

Et c’est là que les ennuis commencent. Imaginez deux filles allant remplir un jerrican de 20 litres d’essence. Après l’avoir laborieusement ramené à la voiture, et rangé dans la voiture, elles se rendent compte 30 min plus tard, qu’il fuit! Il fait nuit, on n’y voit rien, il fait froid, les mains sont gelées et gercées, elles ont faim, elles sont fatiguées, et elles sont en train de tenir un jerrican de 20kg à bout de bras et d’essayer de sauver l’essence en le transvasant dans le réservoir et dans un autre jerrican alors que cela fuit de tous les côtés . Cette scène qui dure 30 bonnes minutes, dans une odeur nauséabonde et entêtente d’essence, aura suffit à mettre mes deux petites copilotes sur les nerfs. Car avec le dos en compote et les mains en feu (l’essence ça brule), l’ambiance n’est plus rose sur le campement.

Je pense qu’il vaut mieux les laisser seules. Quand elles reviennent les mains enduites de creme grace aux médecins du camp, le ventre plein d’un délicieux tagine, et les mains réchauffées par un feu de camps, ça va déjà mieux. Mais ce jerrican n’était qu’une broutille, quand d’autre équipages ont déjà cassé l’embrayage, un cardan ou leur ventilateur.

Je pense qu’elles commencent à apprendre que vivre 24h/24 l’une sur l’autre va demander plus d’efforts que prévu, si elles veulent en ressortir plus unies que jamais!

22h, on s’emmitoufle avec tout ce qu’on trouve, et on s’endort, en espèrant ne pas mourrir de froid avant demain. Mais demain, est un autre jour!

Bonne nuit journal!

Publié dans Journal du 4L | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

J+2 – Samedi 19 février par Barbouille

Madrid – Algéciras

Cher journal,

A nouveau un réveil difficile, pour mes deux co-pilotes ce samedi. D’ailleurs en mettant son réveil, Olivia s’est rendu compte qu’elle modifiait son alarme de 15h à 3h du matin. Très rude! Surtout qu’en repartant nous avons croisé ses colocataires rentrant de soirée! Mais combien d’espagnols ont-ils eu la chance de voir ce lever de soleil?

Pour leur éviter la fatigue au volant, j’ai même pris le volant pour les relayer! Et oui, vous ne saviez pas que j’avais mon permis 4L??

8h, et quelques arrêts pipi plus tard, la 4L arrive enfin à Algéciras, où à peine le pointage fait, Olivia et Sonia repartent faire le plein du véhicule, réparer l’allume cigare, et acheter les derniers courses nécessaires pour notre voyage au Maroc. Entre temps, le grand terrain vague s’est transformé en un énorme terrain de campement pour 2500 étudiants!  (D’ailleurs, Decathlon devrait venir prendre quelques clichés pour sa marque Queshua 2sec, omniprésente sur le campement!)

Au retour, elles installent le campement, et c’est là qu’on se rend compte qu’elles n’ont jamais fait de camping. Pas de sardines (mot que Sonia a découvert ce jour-là) pour la tente (« Mais ça sert à quoi?? »).

Notre installation fait pauvre à côté des campement des autres participants, à l’exemple des belges! Et nos premières pâtes cuites sur le petit réchaud sont un échec total (Top 5 des pires repas jamais réalisés!)

Mais c’est l’avantage de partir qu’avec des filles! On se fait inviter partout! Et on compare tous les campements, pour savoir ce qu’il aurait fallu apporter pour rendre ce raid plus fun!

Minuit, retour dans la tente, même si la fête bat son plein à l’extérieur. Mais Sonia et Olivia sont raisonnables. Un dernier cou d’oeil au Road-Book reçu cette après-midi pour vérifier que le départ demain est à 4h00 du mat quand même! Merci Jean-Jacques!

Signé : Barbouille 8¤)

Publié dans Journal du 4L | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

J+1 – Vendredi 18 février par Barbouille

San Sebastian – Madrid

Cher journal,

En réservant une chambre dans cette auberge de jeunesse, Sonia et Olivia ne s’attendaient pas à découvrir une aussi belle ville! Donc, on se reveille une heure plus tôt pour visiter un peu, et découvrir des plages splendides, une ville super authentique, et des batiments magnifiques!

Elles sont déçues de devoir repartir aussi vite. Mais promis, elles reviendront, et en 4L! Car en Espagne, les 4L sont déjà des stars. Comme peuvent en témoigner les responsables de la station service de San Sebastian, qui nous ont montré une pleine page dans le journal local sur le 4L Trophy!

Nous passons par Vitoria Gasteiz, Burgos, et nous découvrons sur les autoroutes les célèbres taureaux noirs, l’un des symboles de l’Espagne !

Traverser les montagnes espagnoles  avec la Renault R4 a été très drôle! Dans les descentes, comme avec une bicyclette, elles essaient de prendre un maximum de vitesse, roulant à 130km/h et doublant des Mercedes et des Jeeps, pour avoir de l’élan.

Tandis que sur la montée, le compteur kilométrique redescend à 80km/h, et elles doivent laisser les camions les doubler! Et vu comment les conducteurs nous regardaient (il y en a même un qui nous a filmé), ça devait être vraiment drôle à voir!

Mais je n’aurais jamais cru que je m’amuserais autant, dans une 4L et sans musique (ah, oui car le lecteur radio ne fonctionnait plus 😦 ). Les filles se relayent au volant, et passent le trajet à parler de théories fantasques, à chanter les musiques de Walt Disney, et à se goinfrer de biscuit!

 

Donc, c’est dans la bonne humeur (et dans les embouteillages) que nous arrivons à Madrid (par la M-30) vers 18h, où vit Olivia (en échange ERASMUS).

Ses collocs font la découverte de la 4L dont Olivia leur a rabâché les oreilles pendant 4 mois! Et elle fait l’unanimité! (je fais également l’unanimité, mais ça personne n’en doutait une seconde!)!

Dîner à la bonne franquette (baguette, fromage et saucisson) même si le pain était mou, le saucisson pas assez sec, et le fromage de chèvre pas frais. Mais ce n’est rien pas rapport à nos pâtes préparées au Maroc. En une semaine nous exploserons tous nos tops 5 des pires repas jamais mangé! Mais je n’en dis pas plus !

Allez au dodo, car demain, direction Algéciras!

Signé : Barbouille 8¤)

 

Publié dans 4LTrophy, Journal du 4L, La Chtite 4L | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Jour J – Jeudi 17 Février par Barbouille

Paris – San Sebastian

Cher journal,

Quel ambiance de folie émane du Stade de France ce matin! Les 4L n’arrêtent pas de klaxonner, tandis que les bafles diffusent en boucle « 4L Trophy, phy, phy, phy! »! Impossible de se déplacer tellement le lieu est bondé de 4L, d’étudiants, de badauds venus admirer nos bolides! C’est à peine si on entend Jean Jacques Rey, directeur de la course nous donner ses premières recommandations pour la route!

Mais il est déjà 13h30 et le coup de sifflet de départ retentit! Toujours dans un concert de klaxons et sous les projecteurs des journalistes, les 4L s’élancent vers la sortie! Nous parvenons à nous extraire de la foule qu’une heure après, tandis que des dizaines de 4L y trépignent encore!

Comme s’il en avait besoin, le periph est bouchonné au passage de notre joyeux convoi. Pour changer un peu, l’heure de pointe eu lieu, ce jour là, de 13h30 à 15h!

Nous nous élançons vers la frontière espagnole, et la fête commence: Nous doublons TOUT LE MONDE! Pour preuve, en une journée d’autoroute, nous avons doublé près de 200 véhicules, alors que seulement deux 4L ont osé se frotter à notre Chtite lancée à vive allure!

Et pendant les bouchons? Les filles échangent notre carte de visite contre des gouters (elles sont voraces les petites), entament la conversation avec les chauffeurs de camion (sexy!^^) et font la conaissance de biens des équipages!

Pour refaire le plein, les filles préfèrent sortir aux « Ulis », à « Chatellerault Nord », ou encore à « Saintes », pour éviter les prix exorbitants des stations d’autoroutes. Elles dînent (ou plutot s’empiffrent dans un fast food) à Saintes, avant de faire d’une traite (ou presque) Saintes/Bordeaux/San Sebastian.

Arrivée à 1h du matin à une super Auberge de Jeunesse (Urban House) dans une ville juste splendide (San Sebastian), qu’on recommande à tous (13€/nuit/personne)

!

Demain, visite de San Sebastian puis direction Madrid!

Signé : Barbouille 8¤)

Publié dans Journal du 4L, La Chtite 4L | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

J-1 – Mercredi 16 février par Barbouille

Lille – Paris

Cher journal,

Aujourd’hui 3h30, le réveil a été difficile pour deux filles encore blotties dans les couvertures d’une certaine chambre à Mons En Baroeul. Dans quelques minutes pourtant, c’est avec toutes leurs affaires et un paquet de Chocapic, qu’elles prendront l’autoroute direction le Stade de France! Après les avoir entendu chanter une bonne partie de leurs répertoires de chansons françaises les plus ringardes à tue-tête, et battre tous les records pour le jeu « J’ai dans ma 4L » (nouvelle version de « J’ai dans mon panier » 🙂 ), nous sommes enfin arrivés avec près d’une heure d’avance (un évènement qui mérite d’être signalé lorsqu’on connait Sonia et Olivia!). L’occasion de croiser de plus en plus de 4L, dont nous avons pris en photos quelques unes des plus originales! Mais notre convocation au Stade de France c’est surtout pour les vérifications techniques et administratives! Pour le côté technique, aucun soucis à me faire, l’Automobile Club du Nord avait vérifié la voiture avant le départ, Renault Asloun, un pro du rallye l’avait préparé, et Norauto nous avait entièrement équipé! Donc à peine le temps d’ouvrir le capot, que l’organisation commençait déjà à apposer les logos sur la voiture (un peu n’importe comment d’ailleurs, ils devaient pas être très bien réveillés, les pauvres!) Je reste toute la journée dans la 4L sur le stade de France, pendant que mes deux co-pilotes vont déjeuner et dormir quelques heures pour récupérer de la matinée. Et j’en vois passer du monde devant ma 4L! Des centaines d’étudiants, leurs 4L aussi colorés que la mienne, des badauds venus voir ce drôle de regroupement, des photographes avec leurs gros objectifs, des mamans et des papas venus pour encourager, des journalistes avec de drôles de questions! Je ne me suis pas ennuyé, mais j’étais content de revoir mes co-pilotes à 19h, venus garer la 4L au chaud dans un garage pour la nuit!

A demain, petite 4L !

Signé Barbouille 8¤)

Publié dans 4LTrophy, croix, Journal du 4L | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

J-2 – Mardi 14 février par Barbouille

Cher journal,

C’est demain, le grand départ! Mais en attendant il y a encore pleins de choses à faire!!!

Et c’est là qu’on se demande comment ces deux filles vont survivre plus de deux jours dans le désert!! Je les ai vu emballer des écrans d’ordinateurs avec du gros carton et du petit scotch! On voit tout de suite leurs esprits pratiques!! Mais on les pardonne facilement quand on sait pour qui elles font ça!

Après avoir fini avec les cartons, elles sont allées chercher les plaques de désensablage auprès de M. Asloun (et elles ont été bien utiles celles là!), et elles ont en profité pour avoir les tous derniers conseils par un pro du rallye! Un amour de garagiste!

Mais c’est déjà l’heure de se préparer pour la soirée de remerciements des sponsors, aux 3 brasseurs! Comme toutes jeunes filles qui se respectent, elles sont même parties 10 min en retard! Rahh les filles! Elles m’ont raconté que tout le monde avait été extra avec elles, et que la soirée avait été génial!

Et à peine rentrées, elles ont troqué leurs talons hauts pour des baskets! Car pour descendre les 3 malles, les écrans d’ordinateurs, roues de secours, cardans et bien sûr les 10 kilos de pates  du 4ème étage sans ascenseur, il en faut des jambes!!

1h45, on se met enfin au lit! Dernier geekage en règle avant un petit moment car il n’y a pas le wifi dans le maroc! Le reveil à 3h30 demain sera rude, mais on a hâte!!!!

Signé : Barbouille 8¤)

Publié dans 4LTrophy, Journal du 4L, La Chtite 4L | Tagué , , , , , , , , , | 218 commentaires